Des rires, de beaux bonjours, des échanges autour de la machine à café – bref, que de la musique à vos oreilles! Eh oui, les membres de votre équipe de travail ont réintégré le bureau… et même si ce retour est « partiel »  – les un(e)s travaillant au bureau, les autres à la maison –  vous envisagez le travail hybride avec un brin d’enthousiasme. Et puisque les derniers mois vous ont permis de garnir votre coffre à outils, vous vous sentez d’attaque pour relever de nouveaux défis!

Des règles claires

La politique sur le travail hybride d’une organisation doit prévoir des règles claires quant à la communication, l’un des principaux défis que pose ce mode de travail. En tout temps, on doit s’assurer que la communication est fluide et efficace avec les employé(e)s et entre les employé(e)s. Comment y parvenir?

Stratégies et technologie à la rescousse

Il importe de recréer un sentiment de proximité. À la maison ou au bureau, les employé(e)s doivent avoir l’impression de toujours faire partie d’une équipe. Évidemment, vous êtes l’élément rassembleur et vous devrez offrir du soutien aux membres de votre équipe afin qu’ensemble vous atteigniez les objectifs fixés!

De petites stratégies pourraient ici vous être bien utiles. Vous pourriez, par exemple,

  • planifier des réunions à des moments fixes avec toute votre équipe;
  • rencontrer individuellement vos employé(e)s – pour vous assurer que les messages sont clairs (d’où L’importance d’être bien compris – 2e article); pour reconnaitre leur contribution; pour donner une rétroaction (3earticle)…;
  • consulter les membres de votre équipe au moyen de sondages.

Gageons que de nombreux outils technologiques n’ont plus de secret pour vous maintenant – il conviendra donc de choisir

  • une plateforme collaborative fiable pour partager les documents et les informations, et
  • une plateforme de visioconférence.

N’oubliez pas d’établir des règles quant à l’utilisation des outils de clavardage et du texto; au besoin, rappelez aux membres de votre équipe de fermer leur cellulaire (et faites de même) lors des rencontres – question d’être « ici et maintenant » tout simplement!

Des résultats révélateurs

L’Ordre des CRHA a effectué un sondage[1] en mai 2021 auprès des travailleurs québécois alors en télétravail, afin d’évaluer le niveau d’importance de certains éléments de la relation avec leur gestionnaire dans un contexte de travail hybride.

Entre autres résultats, sur une échelle de 1 à 10,

  • 81% des travailleurs ont attribué une note de 7 et plus pour

l’empathie et l’humanité démontrées par le gestionnaire, et

la qualité de la relation avec le gestionnaire;

  • 73 % des travailleurs ont attribué une note de 7 et plus

pour la fréquence des communications avec le gestionnaire.

Comme l’écoute et la disponibilité dont fait preuve le ou la gestionnaire à l’égard des employé(e)s peut parfois leur éviter l’épuisement professionnel, est-il besoin de préciser l’importance de développer une saine relation avec chaque membre de votre équipe?

[1] Référence – Ordre des CRHA, guide d’accompagnement pour une transition vers le travail hybride, page : 23